Apple II, Macintosh et idevices

D’abord l’Apple II, ensuite le Macintosh, l’iPod, l’iPhone, et enfin l’iPad. Le défunt Steve Jobs n’a pas arrêté d’éblouir les amoureux de la pomme depuis que la société Apple a vu le jour en 1977.

Une société qui a révolutionné le monde de la technologie. L’iPad, cette tablette électronique tactile de 680 à 730 grammes, est un peu un smartphone combiné à un ordinateur portable. L’iPad est surtout orienté vers les livres, les journaux, ou encore les films et les jeux. Mais cela ne veut pas dire que ses services internet sont limités, car, bien au contraire, l’iPad est un très bon moyen quand il s’agit de vérifier ses courriers électroniques par exemple. Si l’iPad est considéré comme une tablette Apple révolutionnaire, c’est bien pour une raison, Apple a vendu 3 millions d’iPad dans les 80 jours suivant sa sortie.

Bref, le nouvel iPad Apple est tout ce qu’il y a de brillant dans le monde 2.0. Mais ce n’est pas pour autant le meilleur, car quand il s’agit de concurrence, l’ultraportable se présente en force. L’ultraportable est un ordinateur portable de taille et de masse très réduites mais il conserve pour autant de très hautes performances. La principale qualité des ultraportables est le fait qu’ils peuvent être transportés et utilisés n’ importe où. L’ultraportable s’agit donc de matériel informatique permettant de consulter le web, lire son courrier et utiliser une suite bureautique.

Il est vrai que quand le consommateur est posé devant le choix entre toutes ces nouvelles technologies, il est dur pour lui de trancher. Pour ce, il existe des guides d’achats d’informatique qui indiquent et orientent vers différents critères tels que le prix, la marque, le type d’usage…etc.